Bien que récente, l’histoire de l’entreprise ancre ses racines dans le passé. En effet, au début du XXème siècle la famille Agresti, dont Cristian est le dernier des héritiers, commence à s’affirmer à Formia (près de Latina) et à s’imposer sur le territoire du Sud-Pontin comme entreprise familiale productrice du pain. Au fil du temps et grâce aux avancées d’après la Première Guerre mondiale, les besoins et les possibilités de la nouvelle bourgeoisie s’accroissent. Dans ce contexte, Pierino, père de l’actuel titulaire, se démarque par son esprit de manipulation et pour son envie de proposer.

Il n’abandonne pas le passé et le fournil familial, lieu de sacrifices et de satisfactions, mais en même temps il s’élance vers le futur et ses mille incertitudes. Les premières expériences naissent presque par jeu, fruits de mille tentatives et de la recherche spasmodique de la qualité des matières premières :  Pierino trouve le courage de courir plus vite que le temps.

Les longues nuits de travail rappellent les dimanches, la famille et ses fêtes, l’attente de chaque enfant pour le dessert, celui d’Agresti. Sa renommée se fait de bouche à oreille, et il y a beaucoup d’acteurs et de personnalités, de Totò à Remigio Paone, qui lui rendent visite. Le temps passe et Pierino, jour après jour toujours plus exigeant pour sa clientèle, continue à manipuler et à expérimenter de nouvelles recettes. Il travaille avec passion, toujours de façon artisanale. Il redécouvre le baba, synthèse de goût, attente patiente, soin et raffinement. Il parle à ses enfants des bonnes recettes d’autrefois. Et Cristian le regarde, il enregistre avec ses yeux les gestes et les mains nerveuses, il l’accompagne été et hiver dans ses journées. Il grandit et, inexorablement, l’envie de continuer et de se faire connaître augmentent. Cristian hérite sa passion de son grand-père : il veut aujourd’hui relever le pari de faire connaître au monde entier son Baba, le méga Baba de la famille Agresti.

Le Baba est produit avec une excellente farine, utilisée exclusivement pour ce dessert : un début déjà prometteur ! Il est réalisé avec des matières premières choisies, du sucre, des œufs, beurre très frais. Il ne contient ni conservateur ni colorant et sa couleur or est due à la fraîcheur des œufs de poule. Le Baba se réveille à 7h00, quand les mains des artisans se mettent au travail pour faire
une pâte souple et élastique, qui, après être calibrée rigoureusement à la main, commence à
lever jusqu’à 16 heures. Ensuite il est mis sur le feu et, afin de lui donner la bonne humidité et un arôme incroyable, deux bains alcoolisés sont effectués.

L’exigence du Babàrattolo naît pour porter les baba dans le monde entier. C’est pour cela que depuis deux ans Agresti travaille avec la technique de la Vasoconstriction, qui permet de garder le produit toujours frais comme s’il venait de sortir…. mais à TEMPÉRATURE AMBIANTE !

+39 333 283 8831

cristianagresti@gmail.com

www.dicristiandessert.it

 

Main Menu